[ EXPOSITIONS ]

 

Danielle Androff-Rivello

 

La photo numérique a pris le dessus sur l’argentique. Cela ne fait aucun doute. Pourtant, il reste un domaine ou l’argentique domine, il s’agit de la lomographie. Les appareils photos sont munis d’un objectif fixe et permettent des réalisations originales panoramiques, fish-eye et laisse libre votre imagination pour réaliser des photos plus folles les unes que les autres

Ses images ne sont pas de très bonne qualité- citons entre autre un vignetage assez prononcé (les bords de la photo sont plus foncés que le centre, une sorte d’effet « tunnel »). Les utilisateurs du Lomo revendiquent l’utilisation de ces défauts : affirmant se libérer de tous les canons photographiques, ils ne cadrent pas leurs sujets et ne font pas attention à la lumière. D’autres effets sont mis en avant tels la saturation des couleurs ou le contraste élevé, n’ont rien à voir avec l’appareil et s’obtiennent au moyen de procédés, le traitement croisé par exemple, qui sont utilisables avec n’importe quel appareil photographique argentique.

Lomographie est une marque déposée de la société Lomographische et a ainsi initié de toutes pièces un mouvement photographique qui porte le nom de lomographie.

Une autre vision du vieux Nice

Avec des appareils lomographiques :

Fish eye, Holga, Mamiya C220

 

 

 

VENCE

Chapelle des Pénitents blancs,
Place F. Mistral. Tél. : 04 93 24 65 58

Du mardi au dimanche de 10h à 12h30 et de 14h à 18h.

Vendredi 12 septembre – Vernissage à 18h

Du 13 septembre au 3 novembre

 

© Sept'off (1999-2008) toute reproduction interdite sans autorisation préalable des auteurs - @rtsudcom.fr